Adios PABLO..

Pablo SALEN nous a quittés…  Il venait de fêter ses 96 ans le 19 janvier dernier. Il était un personnage hors du commun… Après des études aux Beaux Arts de Madrid et malgré les réticences de son père qui  lui fit jurer qu’il ne vivrait pas de son art pour l’obliger à trouver une situation plus honorable à ses yeux, Pablo se consacre tout de même à la peinture pour assouvir sa passion.

Nous sommes en 1936, la guerre d’Espagne éclate, le jeune Pablo s’engage à l’âge de 20 ans dans l’armée de l’air espagnole comme pilote de chasse pour défendre la République contre le fascisme  Franquiste.

Alors qu’il effectue une mission de guerre à bord de son Polikarpov, il est abattu par un Messerschmitt Bf 109 allemand. Pablo s’extrait malgré tout de sa machine mais perd son bras gauche dans la bagarre. Il se réfugie alors en France à Toulouse ou il va passer plus de 70 ans.

Toujours passionné d’aviation, Pablo s’inscrit à l’Aéro-Club du Languedoc ou il devient pilote de planeur en mettant au point un appareillage de sa conception pour piloter à une seule main. Il fera partie des pionniers qui ont  avec Gérard Pic démarré le vol à voile à La Llagonne. Il n’y a pas si longtemps encore, à 85 ans, tu arpentais 5 heures durant en Superjavelot la « Pente qui chante »

Tout au long de sa vie Pablo continuera à peindre et à dessiner pour le plaisir dans son petit atelier de la place Marengo à Toulouse.

Tu ne manqueras jamais pour la nouvelle année de nous envoyer en guise de voeux tes fameuses gravures que nous garderons précieusement.

Un jour, lors d’une discussion philosophique sur l’Art en général,  je m’étonnais de ce chien toujours présent dans tes dessins,  tu me répondis sans détour d’un ton solennel : » Es el simbolo de la fidelidad »…….tout était dit.

L’arrivée de la démocratie en Espagne ouvrira enfin les portes du pays aux réfugiés républicains. En te réhabilitant au grade de  Colonel de l’Armée de l’Air,  l’état Espagnol tente de réparer tant d’années d’éloignement et d’oubli.

Le 25 novembre 2006 à l’aube de tes 90 ans, tu reçois  de Pierre BEDER, Président du « Groupement Didier DAURAT des Vieilles Tiges » en présence de Madame La Consul d’Espagne à Toulouse, la Médaille de l’Aéronautique entouré de tes vieux camarades de combat et de tous tes amis vélivoles Toulousains.

Le 2 juin 2007,  lors d’une visite à Somosierra  au nord de Madrid, tu effectues ton dernier vol en planeur, instant immortalisé par tes amis espagnols.

Pablo nous n’oublierons pas ta bonne humeur, ton sens aiguë de l’amitié, tes tirades sans fin sur la République Espagnole, tes histoires invraisemblables qui attiraient tous les enfants autour de toi, ton accent que tu cultivais habilement pour marquer ton attachement à ta patrie l’Espagne que finalement tu rejoindras pour finir tes jours entouré de ta famille.

Adios Pablo

Michel Salvetat

A lire :  « Une Apres_midi_extraordinaire«  texte de JP Launay

2 Responses to Adios PABLO..

  1. Batlle Michel dit :

    Bonjour, je viens d’apprendre par ce texte la disparition de Pablo Salen. Je le connaissais bien, mais à moment donné je n’ai plus eu de nouvelles et malgré mon enquête à Toulouse personne n’a pu me renseigner. A qui pourrais-je m’adresser pour en savoir plus?
    Merci par avance , Michel Batlle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :