Une saison sous le signe de la jeunesse

27 août, 2022

En attendant plus d’infos et de photos de cette très belle saison, félicitations à Marie pour son lâché, sans oublier Louis, Pierre, Grégoire, Inès, Clément, Loïs, et ??…….

Et Gregory bien sûr

Plus de 40 années ont passées depuis le dernier lâché d’un jeune pilote Llagonnais, il fallait donc mettre fin à cette longue attente, et fêter en compagnie de toute la famille Cattiau, de Monsieur le Maire et des membres de l’AALL le lâché de Grégory.

Félicitations Greg et à l’an prochain pour de nouvelles aventures vélivoles

Michel Salvetat


2022 : le premier vol

5 mai, 2022

En ce premier Mai 2022, ce n’est pas la cueillette du muguet qui préoccupait nos amis Christian et Patrick, mais plutôt celle des cumulus perchés à plus de 3500 mètres sur les sommets encore bien enneigés. Après un bon petit déjeuner, contact est pris avec Sergi pour réserver un créneau de remorquage puis c’est l’arrivée à La Cerdagne. Le DG 1000 est sorti de sa boite et monté pour un décollage vers 12h30, largage sur la pente de Meranges après un remorquage un peu laborieux, mais les varios sont au rendez vous. La première pompe nous monte à 3600 m, puis cap vers la Torreta de L’Orri ou les cheminements paraissent plus évidents en restant au sud de la chaine.

La suite du vol se déroule sans problème. Demi tour travers Bénasque à 14h30. Nous laissons plus au nord de notre route le massif de la Maladeta et le Pic d’Aneto encore bien enneigé à cette saison : Superbe…

Atterrissage vers 17h00 après une petite visite à la Sierra del Cadi. Le reste du weekend sera consacré aux travaux de maintenance à l’atelier pour préparer le redémarrage de l’activité mi juin.

A très bientôt

Christian Alquier / Patrick Reynaud


AG FFVP 2022

23 mars, 2022

L’Assemblée Générale de la FFVP s’est tenue les 19 et 20 mars dernier à Auch au Dôme de Gascogne. Après une année de multiples réunions en visio, ce fut un vrai bonheur de se retrouver et d’échanger dans une ambiance chaleureuse.

La situation post Covid, la guerre aux portes de l’Europe posent bien des questions sur un avenir quelque peu incertain et sur la nécessaire adaptation de nos activités à ce contexte particulier. De plus, il nous faudra faire face à une réglementation toujours plus contraignante, avec des aides de l’état en constante diminution et un prix des carburants à la hausse.

Plus que jamais le bénévolat et l’implication de tous et en particulier de nos jeunes doivent nous permettre de pérenniser nos activités. Cette AG était aussi placée sous le signe de l’impact carbone de nos activités, impact minime pour une activité aérienne propre et vertueuse qui possède tous les atouts pour se développer dans ce contexte difficile.

Notre club se classe 49eme sur 154 associations affiliées à la FFVP, une progression d’une place sur le plan national et huitième au classement régional pour une progression de trois places

Michel Salvetat


Vœux 2022

26 décembre, 2021

Une belle journée de partage…

14 septembre, 2021

Initiée pour la première fois en 2015, une journée de vols en planeur réservée aux habitants de la Commune était renouvelée ce dimanche 12 septembre 2021… A l’initiative du Maire et de son Conseil Municipal, au rang duquel, Michel Salvetat, membre de la nouvelle équipe municipale, mais également Président de l’Association Aéronautique La Llagonne, les habitants de la commune étaient invités à venir découvrir le vol en planeur.

Dès 10 heures du matin ils étaient nombreux à se presser sur le terrain, du plus jeune Diego, 9 mois, à la plus âgée,
Jacqueline Corrieu qui, pour ses 85 ans, souhaitait renouveler une expérience, déjà tentée en 1966 avec Henri Salvetat, membre fondateur de l’association… Après un vol au-dessus des Bouillouses, de Font-Romeu et, bien sûr, de La Llagonne, Jacqueline exprimait avec beaucoup d’enthousiasme et de bonheur le plaisir des sensations ressenties
.

Ainsi tout au long d’une journée c’est plus d’une vingtaine d’habitants de la commune qui ont découvert l’activité avec, tous, le même enchantement.

Lors de la grillade offerte par la Mairie, Monsieur le Maire rappelait « combien la Commune est liée à cette activité historique pour notre village qui vit en osmose avec son aérodrome et avec l’aéroclub dont l’une des activités majeures est la découverte de l’aéronautique pour les jeunes catalans, de Cerdagne, Capcir mais aussi de la plaine du Roussillon, avec des résultats souvent exceptionnels en terme d’intégration professionnelle dans le monde de l’aérien ». Une bien belle journée de partage, qui en appellera certainement d’autres…

Henri Castanet

Cliquez sur l’icone ci dessus pour accéder à l’album photos


Soaring vintage….

15 juin, 2021

Après un samedi très compliqué pour sortir du local, ce dimanche n’avait rien de comparable. Mais avant d’être en l’air, rien ne pouvait le laisser penser. Tout commence dans une mini confluence au dessus du rocher d’escalade de Barres qui me hisse à 3200m.De là, les cumulus semblent avoir une logique, contrairement à hier. J’ai décollé le premier, les performances de mon planeur font que, un peu d’avance n’est jamais de trop…Je passe le Pedros avec le DG1000 et enchaine rapidement vers San Julia. Très bonne pompe à la verticale des boutiques de parfums, mais la priorité est ailleurs…Je traine à peine sur Coma Pedrosa puis attrape le Monteixo, toujours fidèle à sa réputation. Là, je croise beaucoup de planeurs qui arrivent de l’ouest et ont décollé très tôt. Ils n’évoquent pas de conditions fumantes à la radio mais s’ils sont là, c’est faisable! Le DG est déjà sur San Maurici, donc en avant.

Esteri ne pose pas de difficultés et j’arrive plutôt haut sur le barrage des Encantats. Le Parc d’Aiguestortes est avalé assez rapidement avec ses classiques turbulences sur les crêtes si affutées de Bessiberi. De quoi avoir de l’eau sous la quille pour sauter le Tunel de Vielha et envisager l’Aneto, pas trop mal enneigé par les chûtes de mai.

J’avais entendu à la radio que les pentes sud ne donnaient pas, c’est confirmé, mais je n’y perds pas vraiment et me faufile à 3000m au dessus du grand lac qui est à moité en glace, et, hélas, recouvert de sable du Sahara dont nous avons hérité cet hiver...

Les Posets sont déjà dans le rétroviseur, et je file vers la très longue crête calcaire qui conduit jusqu’au Mont Perdu. Le Duo est aussi dans le secteur, un peu plus en avant. Pas de surprises, c’est toujours très bon. Quand le Canyon d’Ordesa surgit sur ma gauche, l’émotion me gagne. C’est si loin de venir ici en voiture. On se sent vraiment minuscule dans cette coque de fibre de verre. Pourtant, c’est conçu pour voler, et bien voler. Le passage au sommet du Mont Perdu est aussi quelque chose, d’autant que juste un peu plus loin, je me retrouve au dessus de la Cascade de Gavarnie, en restant coté espagnol. Panorama unique, Vignemale, Cirque de Troumouse, Brèche, de Roland, le Taillon……Difficile de ne pas tenter les 500km, mais la raison l’emporte, la route est très longue pour revenir à La Llagonne…

J’opère donc un demi tour franc, et me mets de suite au travail pour le retour.En commençant par boire un bon demi litre d’eau. Ce retour vers l’Est sera une partie de plaisir, avec les mêmes ascendances mais beaucoup plus larges. Néanmoins, le choix d’un retour par la chaine Nord va me couter très cher. C’est le défaut de l’ASW15, sur certaine portions, il n’est pas possible de passer en une fois si les conditions sont mauvaises. Après Envalira que je passe à 3100m, Puymorens à 2900m, j’arrive péniblement au Punxo à 2500m sous l’épaule. Il y à du vent Nord, et je passe 20 minutes en pente avec des vautours qui ne montent pas eux non plus. La fatigue est là, mais il faut se battre. Rien n’y fait, je fais toutes les combes de la vallée du Carol, rien. Pour au final, finir à Alp à 1700m sous une chaleur étouffante. Aucun planeur, ils sont tous au championnat d’Espagne.

Je gratte comme un lion en hurlant car je ne veux absolument pas me poser ici après Gavarnie….Mais rien, sauf du 0 interminable. Je décide alors de jouer la dernière carte. Utiliser le peu de hauteur qu’il me reste pour aller au dessus du Golf en espérant LA pompe qui pourrait me sauver. Longue traversée, attentif au moindre mouvement du vario. Je finis par trouver quelque chose, que je centre à la perfection, et serre les dents, encore, et encore, et encore, épuisé. Un 0,5m/s, qui finira explosif à 3200m sous l’énorme cumulus.

Cap la Llagonne en ligne droite, pour passer le terrain à 2700m, je file même jusqu’à Formigueres puis revient faire retomber le stress au dessus du Lac de Matemale. Je me pose après 5h30 de vol, comblé, et un peu fier d’avoir pulvérisé tous les circuits que j’ai pu faire auparavant avec cette vielle machine…375km, de quoi finir totalement épuisé. Mais un bonheur peu descriptible, les photos ne peuvent donner qu’une brève impression de ce que l’on peut ressentir en réel…

Portez vous bien, voici le passage du Mont Perdu à voie en HD

https://www.youtube.com/watch?v=MFkm2JzZ_aE

Caresses et Bise à l’Oeil.

Patrack..


L’aboutissement d’un beau projet…

20 mai, 2021

Cette journée du 17 mai 2021 marque l’aboutissement d’un dossier complexe et novateur en terme de rénovation de bâtiments anciens aux normes basses consommations actuelles

Depuis bientôt quatre ans Henri Castanet, à l’origine du projet de rénovation du club house de l’AALL, a su réunir autour de la plate forme technologique qu’il anime, tous les acteurs nécessaires à la réalisation de ce projet novateur avec l’appui financier de la région, du département, de l’état dans le cadre du plan de relance et du Crédit Agricole. Tout cela n’a été possible que grâce au soutien d’une municipalité qui à toujours considérer le Vol à Voile comme faisant partie de son patrimoine à valoriser

Pose symbolique de la première pierre en attendant le début des travaux le 1er septembre 2021.

Cliquez ci dessus pour consulter l’article de l’indépendant du mardi 11 mai 2021

Accéder à l’album photos en cliquant sur l’icone ci dessus

Michel Salvetat


Se Préparer pour voler safe…..

8 mars, 2021

Au cours de ces dernières semaines, le ciel ne ménagea pas sa peine pour nous signifier qu’on serait mieux la haut à surfer sur la vague, mais cloués au sol depuis bientôt six mois, la privation est à son comble et l’impatience bien légitime à tutoyer le lenticulaire ne doit pas nous faire oublier qu’il faut un minimum de préparation pour aborder la nouvelle saison :

Tout d’abord anticiper les actions administratives :

  • Assurance licence 2021 contractée,
  • visite médicale validée
  • Expérience glissante vérifiée,
  • Vol de contrôle annuel effectué
  • Compte GESASSO à jour,

Préparer les accessoires nécessaires au vol

  • Renseigner les nouvelles cartes aéro
  • Repérer et valider les zones vachables en effectuant une reconnaissance si possible à l’aide de Condor. 
  • Mise à jour des calculateurs LK8000, LX….etc
  • S’exercer au maniements de ces calculateurs, 

La lecture des divers documents FFVP en lien ci dessous peuvent aussi vous aider à vous remémorer les procédures et les bonnes pratiques sécuritaires.

Bonne lecture

Michel Salvetat

 


Bonne Année Meilleurs Vœux 2021

5 janvier, 2021


Une drôle saison…..

23 novembre, 2020

Il faut bien le dire, tout n’avait pas bien commencé en cette année de m….2020, et pourtant masqués, mais motivés plus que jamais, les accros aux varios joufflus se retrouvèrent à la Quillane dès le mois de juin . Hélas les cumulus Catalans affectés sans doute eux aussi par une pandémie météo inconnue ne furent pas à la hauteur de nos attentes. Bref une saison qui ne s’annonçait pas terrible, mais le moral allait rapidement reprendre le dessus.

Après moultes péripéties administratives, notre nouveau Janus CE immatriculé F-CHSH en souvenir d’Henri Salvetat, était bien là : Superbe machine!

Bien vite il fallait redémarrer l’activité et tout d’abord mettre en œuvre les consignes sanitaires

Puis faire appel à l’entreprise « Pêpe » pour peaufiner les espaces verts

Enfin, il ne restait plus à Liam qu’à rapatrier le « Haki » en hivernage à Lasbordes, et la saison pouvait enfin démarrer.

Le 7 juillet, 40 ans après son dernier vol solo à Fayence, Céline notre trésorière retrouvait les joies du vol en monoplace

Puis le 18 juillet, il y eu le lâché d’Antoine Marmonier, qui en quatre semaines réussi son théorique, sa licence SPL et son premier vol en Pégase…à 17ans,

Plus tard dans le mois d’août, nous fêtions la réussite de Marie Bedel au concours de l’ENAC Pilote de Ligne ainsi que l’obtention de sa licence SPL : Bravo Marie!!

Il y eu aussi les premiers circuits de 100Kms de Maxime Rotelle, de Baptiste Capel et d’Antoine Masson qui s’attribua le record de durée de la saison avec un vol de 7h35 suivi de près par Baptiste avec un vol de 7h00.   

le 11 août Lucas Sanchez effectuait son premier solo, suivi  bientôt de son lâché Astir Cs,

Le 12 septembre enfin ce fut le premier solo de Lilou Monet, suivi le 19 de la SPL, mettant ainsi un terme à une saison dédiée à la jeunesse et au renouveau qu’elle apporte à notre Association. 

Mais au fait quel était cet étrange oiseau vu dans le ciel Capcinois ce mois d’août  ?

Le K13 de VVMN de nos amis de la Montagne noire venus nous visiter cette année encore pour un stage de quinze jours

Enfin pour marquer l’intérêt du département pour nos activités de formation auprès des jeunes, une cérémonie fut organisée sur l’aéroport de Perpignan en présence de la Présidente du Conseil Général Hermeline Malherbe et de Robert Olive, Président de la Commission des Sports du département pour acter l’aide de 40k€ consentie à nos associations AALL et AVPR pour l’achat d’un Janus CE et d’un moto planeur Super Dimona.


A l’an prochain pour de nouvelles aventuresCliquez ci dessus pour accéder à l’album photos

Michel Salvetat