Gérard Pic

Les 10 000 Mètres de Gérard Pic

Arrivé d’un front chaud par le Nord-Ouest.Vent de 300°. Remorquage dans la vallée de la Cerdagne.

Montée a l’avant du rouleau dans de fortes turbulences. Largage derrière le Carlitte, à l’aplomb de Font-Romeu.

Altitude de largage: 800m au dessus du terrain, dans le rouleau. Accrochage un peu turbulent jusqu’à 2900m.

Vitesse indiquée 80, cap 300. Vario +6 lorsque l’onde est accrochée a 3000m. Montée assez régulière. Vario passant de +6 à+4.

Le vent à 5000 m semble avoir la même direction. Le vario est maintenant à+3 +4. J’augmente la VI à 100 pour me placer plus en avant, et me dirige vers l’aplomb du Carlit dans du 0m/s:VI=100. Je cherche à me placer, mais sans résultat.

Je décide alors de me diriger vers le deuxième ressaut.

Je perds ainsi 1000 m environ pour me retrouver dans du 0, et bien en arrière de la vallée. Mon retour à la première vague me fait perdre à nouveau 2500m: le vario passe subitement à +3 +4. Remontée stabilisée jusqu’à 8500m-9000m, dans du 2m/s à VI=100. Ensuite montée régulière à 1m/s VI=100 jusqu’à épuisement de mon oxygène. Les altimètres indiquent l’un 9900m et l’autre 10000m. Descente à VI=120, pleins volets, car je suis dans le rouge de mon oxygène.

La température intérieure est de -45°. A la descente ,le givrage augmente énormément, et mes instruments sont complètement marqués. Le givre est présent sur toutes les parois du planeur, y compris les revêtements bois.

La double paroi avant du pare brise s’avère efficace,il n’y a que cette partie absolument claire.

Le vol à cette altitude n’a pas présenté de très grands problèmes. Bon fonctionnement de l’ appareil à oxygène.

Bonne protection du froid par équipement duvet. Mains bien protégées par gants de soie, gants de laine et moufles en peau de mouton. Pieds protégés par trois paires de grosse chaussettes et bottes fourrées mouton; système peu efficace, le froid se faisant sentir très fortement, surtout aux orteils. Je pense que des gros chaussons en duvet et de très gros chaussons en peau de mouton seraient utiles pour ces vols. L’équipement oxygène était composé d’un bouteille de 600l, avec régulateur incorporé à débit continu, et réglages manuel. Masque Ulmes à mélangeur. Quantité trop faible d’oxygène: il faut a mon avis 1500 à 2000 l pour de tels vols. Déformation très sensible du cockpit provoquant beaucoup de courant d’air; Les commandes, détendues au départ, deviennent très dures mais restent manoeuvrables.

Vent très fort en altitude nécessitant des vitesses de 100km/h et plus, d’ou vitesse de chute importante. Il faut donc travailler avec des planeurs plus fins aux grande vitesse, de façon à pouvoir se déplacer assez librement, et au moins compenser la vitesse du vent.

Ce jour là le lenticulaire se trouvait à une altitude de 6000m environ, ce qui prouve que l’onde est utilisable au-dessus, et en ciel absolument clair. Présence de rouleaux bien marqués. Vent au sol (sur le terrain) de 160°, cet à dire 180° opposé au vent en altitude. Ceci est du, a mon avis, à l’effet de rotor sous le vent de la chaîne.

J’estime que ce jour là, avec une provision suffisante d’oxygène et un planeur bien plus fin, l’altitude de 11500m ou 12000m m’était possible.

Récit de Gérard Pic.

Equipements pour effectuer un vol d’onde :

Départ d’un vol d’onde à la Llagonne début 1959.(6800m)

Gérard Pic met le baro en place.

2 Responses to Gérard Pic

  1. albert robert dit :

    bravo gerard, un ancien du languedoc te souvient albert robert? a plus robert

  2. DORMOIS André dit :

    c’est vrai gérard que le N 2000(sur lequel j’ai fait mon gain de 5000 pour le « F »en 1959 ,n’était pas très adapté mais enfin,ça volait…je me souviens du capitaine BORNAN du fort de Mt.LOUIS qui nous tirait les cables du treuil avec sa moto….Amitiés André Dormois retraité d’Air France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :